Science & Image

Quand des chercheurs communiquent, et qu’ils le font bien (pour changer…)

Point d’image racontée cette semaine, mais le partage d’un documentaire (réalisé par Nadège Demanée) que je vous invite à regarder si vous avez environ une heure à perdre (ou plutôt à gagner). Il s’intitule « Forêt : pharmacie du monde » et est disponible sur youtube. Ce reportage retrace l’histoire de la découverte des médicaments en mettant d’accent sur les nombreuses étapes du processus et notamment sur les différents acteurs qui permettent ces avancées. Il y a ces ethnobotanistes, qui se rendent sur le terrain pour recenser les connaissances millénaires de la médecine traditionnelle, identifier et classer ces plantes et ces champignons. Il y a ces chercheurs qui extraient et testent les principes actifs de ces molécules en espérant qu’un jour ils aideront à mieux soigner. Il y a aussi ces conservatoires botaniques qui se démènent pour la sauvegarde de ces pharmacies naturelles dont on est encore loin d’avoir percé tous les secrets. Il y a enfin ces laboratoires pharmaceutiques qui bien sûr sont là pour faire des profits en vendant ces médicaments, mais ont dans le même temps tout intérêt à mettre en place une gestion durable de ce savoir ainsi que de ces réservoirs de biodiversité. Pour finir, si je vous parle de ce reportage parmi tant d’autres c’est aussi que je n’étais pas peu fier d’y retrouver mon ancien camarade de promo et ami, pharmacien, biologiste de l’évolution, écologue, botaniste et mycologue hors pairs: François Chassagne. Souvent dans la recherche, et en particulier en France, partager ses résultats avec le grand public est considéré par les scientifiques eux même, au mieux comme une perte de temps, au pire comme quelque chose de presque honteux. Ici, l’image (la vidéo plus que la photo à l’occurrence) a, je pense été utilisée à bon escient pour montrer le cheminement d’une recherche, multi-disciplinaire, fastidieuse, mais parfois fructueuse depuis ses aspects les plus fondamentaux jusqu’à ses applications les plus concrètes. Pour résumer, je reprendrai juste les mots de ce personnage haut en couleur qu’est François, avec l’enthousiasme qui le caractérise : « On a envie d’y croire! ».

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s