Noir & Blanc nocturne réalisé en sortant du mon travail (Photo Joris Bertrand)

Noir & Blanc nocturne réalisée en sortant du mon travail (Photo Joris Bertrand)

A la prise de vue

On a souvent tendance à sous-estimer la puissance du Noir & Blanc pour les scènes nocturnes. Aussi, j’entends bien essayer d’attirer votre attention là-dessus en partageant une photo réalisée la semaine dernière en sortant du boulot. A Taipei, les nuits du début du moins de novembre sont encore relativement douces et quelques étudiants s’attardent ça et là au bord des étangs du campus dans une ambiance qui pourrait presque être calme et romantique sans la bande son. On est a proximité immédiate des terrains de sports et les bruits du rebond des ballons sur le sol se mêlent aux crissements des semelles, aux éclats de voix et aux coups de sifflets. Les puissants projecteurs ont mis en lumière cette scène que j’ai trouvé intéressante. Je me suis donc arrêté brièvement, j’ai sorti mon appareil et je l’ai posé sur le garde-corps en bordure de l’étang. J’ai essayé de composer au mieux ce qu’il m’était donné de cadrer au 50 mm en disposant le plus harmonieusement possible les deux amoureux, les sources lumineuses et leurs reflets sur l’eau. J’ai ensuite fait en sorte d’avoir un temps de pose de l’ordre de la seconde et j’ai shooté à F/3.5 et à 1000 ISO.

En post-production

Je pensais que le Noir & Blanc pourrait permettre de rendre cette image plus belle en ôtant toute information de couleur qui aurait pu ici parasiter la lecture d’une composition déjà relativement chargée en détails, ne serait-ce qu’en raison d’une végétation fournie. J’ai réglé la balance des blancs sur « Ombres » pour accentuer les tons chauds de la scène puis je suis passé en « Monochrome ». J’ai ensuite boosté les contrastes (+3) en veillant à ne pas perdre trop d’information (surtout dans les ombres). Puis j’ai augmenté légèrement la surbrillance (+1) et baissé les ombres (-1) pour bien faire ressortir les pierres, les fleurs et les sources lumineuses. Le « filtre vert » de DPP et une augmentation du masque de flou (de +3 à +5) ont apporté la dernière touche en apportant un peu de peps supplémentaire à cette image.

Publicités
Des images racontées...

« NTU campus, après les cours »

Image

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s