Matériel

Regard sur l’actualité (photographique bien sûr…)

Habituellement, mon blog est assez détaché de l’actualité photographique, du moins en ce qui concerne la sortie de nouveau matériel. La seule fois où je m’étais adonné à l’exercice de commenter un petit peu tout ça à chaud, c’était lorsque Canon avait simultanément annoncé la sortie de l’EOS 7D Mark II et de l’EF 400 mm F/4 DO IS II USM. Ce qui m’a donné envie de reprendre du service, c’est encore une fois une annonce de Canon, faite en fin de semaine dernière. Bien sûr, je ne prétends pas que ma marque de prédilection soit la seule à innover et à sortir des choses intéressantes. A titre d’exemple, j’ai récemment été admiratif du dernier joli coup de Sony avec la deuxième mouture de son boîtier compact à capteur plein format: l’Alpha 7 II. Même si je ne me sens pas directement concerné par l’utilisation de ce type d’appareils, je crois qu’ils constituent de formidables sources d’innovations qui finissent par inspirer tôt ou tard les boîtiers qu’il me faut (et pour l’instant ce sont encore et toujours des réflex…).

Le Canon EOS 5Ds, premier boîtier à capteur plein format à franchir la barre des 50 Mpix! (Photo bhphotovideo.com)

Le Canon EOS 5Ds, premier boîtier à capteur plein format à franchir la barre des 50 Mpix!

Pour le reste, nous sommes en 2015 et ça y est, les capteurs plein format (24×36 mm) des réflex possèdent désormais plus de 50 millions de pixels! C’est justement officiel depuis la semaine dernière après le nouveau tir groupé de Canon qui a notamment annoncé la sortie de ses EOS 5Ds et 5Ds R. Dans les grandes lignes, ça donne un capteur plein format de 50,6 Mpix (ce qui vous laisse encore plus de 19 Mpix quand vous recadrez au format APS-C, avec la fonction intégrée qui permet de « cropper » à 1,6x). Pour mouliner tout ça, il faut bien deux processeurs DIGIC 6 (comme sur l’EOS 7D Mk II) permettant quand même d’envoyer une rafale correcte (compte tenu du poids des fichiers…) de 5 im./s couplé à un autofocus à 61 points (dont 41 de type croisés et 5 de type double croisés). La différence entre 5Ds et 5Ds R tient au fait que le deuxième possède une fonction d’annulation du filtre passe-bas pour délivrer une image dotée d’une résolution des meilleures qui soit… Bien sûr, le prix va piquer un petit peu pour un appareil de la gamme 5D… J’ai pu lire entre 3500 et 4000 € (boîtier nu) ça et là sur Internet…

Le Canon EF 11-24 mm F/4 L USM, le premier ultra-grand angle non fisheye pour plein format à démarrer à 11 mm.

Le Canon EF 11-24 mm F/4 L USM, le premier Ultra Grand Angle non fisheye pour plein format à démarrer à 11 mm.

En parallèle, Canon a aussi annoncé la sortie d’un Ultra Grand Angle (non fisheye) révolutionnaire: l’EF 11-24 mm F/4L (non IS) USM. Il constitue une petite prouesse technologique dans le sens où c’est juste le premier objectif du genre (conçu pour le plein format) à atteindre en position grand angle les 11 mm. Toutes les autres optiques descendant aussi bas ont à ce jour été conçues pour des petits capteurs (et leur focale équivalente en 24×36 se doit donc d’être multipliée par le crop factor adéquat). Je cherchais un grand-angle, mais vu le prix annoncé de plus de 3000 € je vais rester sur les optiques pour APS-C quitte à voir un peu moins large…

Le Canon EOS M3 pour tenter de se redorer le blason dans le segment des Compacts à Objectifs Interchangeables.

Le Canon EOS M3 pour tenter de se redorer le blason dans le segment des Compacts à Objectifs Interchangeables.

De plus, Canon a aussi annoncé une nouvelle version de son compact à objectif interchangeable (et là, il commençait à être temps pour ne pas trop se faire enrhumer par la concurrence): l’EOS M3 dont l’autofocus est a priori (jusqu’à 6 fois) plus rapide que son prédécesseur qui avait pas mal été critiqué pour ça. Pour moi, le principal atout de l’EOS M3 par rapport à la concurrence c’est qu’il est compatible avec toutes les optiques EF et EF-S (en plus des EF-M) de chez Canon moyennant l’ajout d’une bague d’adaptation. Cela dit, il aura encore fort à faire pour rester dans la course face aux autres Fuji, Olympus, Panasonic, Sony…

Les Canon EOS 750D (à gauche) et EOS 760D (à droite) vu sous le profil qui semble les différencier le mieux… Le second possède une ergonomie plus typée “expert”.

Les Canon EOS 750D (à gauche) et EOS 760D (à droite) vu sous le profil qui semble les différencier le mieux… Le second possède une ergonomie plus typée “expert”.

Enfin, ce n’est pas un mais deux remplaçants pour le 700D: le 750D et le 760D que Canon a également annoncé. Ces deux boîtiers seraient techniquement similaires mais l’accès aux contrôles ferait de l’EOS 750D un boîtier plutôt destiné aux novices alors que l’EOS 760D (avec son écran LCD de contrôle supplémentaire) serait lui plutôt destiné aux amateurs confirmés. En terme de prix, le second vous en couterait une cinquantaine d’euros de plus que le premier.

Le nouveau NIkkor AF-S 300 mm f/4 E PF ED VR, un prometteur téléobjectif plutôt lumineux et étonnamment compact et léger...

Le nouveau NIkkor AF-S 300 mm f/4 E PF ED VR, un prometteur téléobjectif plutôt lumineux et étonnamment compact et léger…

Pour finir, saluons Nikon qui viennent de lancer leur superbe 300 mm F/4: l’AF-S Nikkor 300mm f/4 E PF ED VR et repassent devant Canon sur un point qui m’avait fait pencher du côté des rouges (Canon) au moment de l’achat de mon premier réflex. Il est certes plus cher que le Canon mais devient une nouvelle référence, en terme de compacité et de poids (755 g sur la balance pour 147,5 x 89 mm seulement!) de même qu’au niveau de la qualité optique (à vérifier). Je pense que Canon se doit de riposter et je pense qu’à l’instar de ce qu’ils avaient fait pour le 200-400 ou encore le 100 mm F/2.8 macro (haut de gamme et stabilisé), ils « finiront bien » par le faire. C’est d’autant plus envisageable que tous les téléobjectifs à focale fixe supérieure à 300 mm de la gamme Canon en sont déjà à leur version II à l’exception de l’OVNI EF 400 mm F/5.6L USM et bien sûr de l’EF 300 mm F/4 L IS USM. Alors, doit-on compter sur l’annonce prochaine d’un hypothétique « EF 300 mm F/4 L IS II USM »? C’est possible et même souhaitable car je pense que les photographes de sport et de nature travaillant à l’approche, possédant un petit budget ou étant sujets au mal de dos seraient forcement intéressés par cette option. Cela dit, s’il s’aligne sur son concurrent le plus direct (Nikon), je veux bien parier quelques billes sur le fait que Canon va jouer à fond la carte de la légèreté et de la compacité. Ce nouveau 300 mm F/4 pourrait donc en réalité avoir une appellation du type « EF 300 mm F/4 DO IS USM (?!) ». Ce n’est que pure spéculation de ma part et je n’ai pu trouver aucune rumeur à ce sujet là dessus, mais je me risque à faire un pronostique… L’avenir dira si j’avais raison ou pas et en attendant, j’attends volontiers vos avis là dessus! Et puis si ces gens de chez Canon ont besoin d’un petit aventurier globe trotter pour tester un quelconque prototype, je me porte bien entendu volontaire!

Pour graver dans le marbre cette petite discussion, je vous propose d’essayer (en même temps que moi) la fonction sondage intégrée à WordPress pour me faire part de votre avis quant à ce que j’ai pu raconter dans ce dernier paragraphe. Alors:

Publicités
Par défaut

2 réflexions sur “Regard sur l’actualité (photographique bien sûr…)

  1. Pingback: Des nouveautés de chez Canon de ce début 2017… | La Nature Des Images

  2. Pingback: Les téléobjectifs (à focales fixes) | La Nature Des Images

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s