Les ablutions du cygne noir (Joris Bertrand)

Les ablutions du cygne noir (Joris Bertrand)

A la prise de vue

Cette photo n’a rien d’exceptionnel mais elle a le mérite d’illustrer un cas où l’utilisation du mode Priorité Vitesse (Tv, chez Canon) est de rigueur pour maximiser ses chances d’immortaliser correctement une action de ce type. C’est ce que j’ai fait pour tenter de figer les ablutions de notre cygne noir, véritable mascotte du campus de la National Taiwan University. En ce qui concerne le cadrage, j’étais déjà à 420 mm car mon multiplicateur de focale (1.4x) était vissé sur mon EF 300 mm F/4L IS USM. C’est pour cela que je n’ai d’une part pas pu cadrer l’animal en entier et d’autre part pas pu laisser plus de place devant son regard. Au demeurant, je trouve que ce cadrage un peu trop serré dans l’absolu colle plutôt bien à l’esprit de l’image car il permet à mon sens d’accentuer les contorsions cocasses de l’animal, les éclaboussures dans tous les sens et cette impression d’enfermement de la bête qui semble se débattre. En ce qui concerne les paramètres de prise de vue, j’ai shooté à pleine ouverture (F/5.6) et assez rapide: au 1/4000 s, même si une telle vitesse ne se justifiait peut-être pas à 100% ici. Pour suivre la cadence, l’appareil à du monter à 800 ISO mais cela n’a pas altéré significativement la qualité de l’image dans le cas présent.

En post-production

Dans DPP 4 j’ai opté pour un préréglage de balance de blancs sur « Lumière du Jour » puis laissé le logiciel procéder à un ajustement automatique de luminosité et de gamma. Ca n’a pas changé grand chose car la photo était déjà correctement exposée et bien contrastée mais ça m’a servi de base pour accentuer certaines de ses caractéristiques. Contrairement à ce que je fais très souvent, j’ai choisi de ne pas toucher au Contraste car je ne voulais pas perdre de matière sur le plumage noir du cygne. J’ai même augmenté les Ombres (à +3) pour essayer de gagner encore un peu de détail à ce niveau là. J’ai bien augmenté la Lumière (à +4) pour un peu surexposer les contours des projections d’eau et tenter de renforcer l’effet d’action. J’ai aussi bien boosté la saturation (à +2) pour faire ressortir le vert de l’eau ainsi que le rouge du bec et de l’œil de l’animal. Pour finir, une légère accentuation de la force du masque de flou (à +5) a permis d’augmenter la netteté.

Publicités
Des images racontées...

« En pleine action… »

Image

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s