Destinations Photo

Hommage à Taïwan (Partie 3) – Éléments d’histoire…

J’avais récemment consacré un post à ce que la nature a de plus beau à offrir aux yeux à Taïwan. Puis, je vous avais emmené avec moi sur le terrain dans le cadre d’une campagne océanographique au large de l’île. Aujourd’hui, place à la culture et à l’histoire!

Quand on vient d’un pays où la plus modeste des maisonnettes de pierre, dans le plus minuscule des hameaux, possède un âge plus vénérable que les plus aristocratiques demeures et les temples les plus majestueux du pays où on se trouve, il y a parfois de quoi être un peu déçu. C’est un petit peu le cas à Taïwan lorsqu’on considère la quantité du bâti ancien ayant réussi a « traverser les âges » et parvenir jusqu’à nous, lorsque celui-ci n’a pas été mis à sac par les séismes ou rasé par la puissance dévastatrice des typhons. Au demeurant, ces restes témoignent d’une histoire mouvementée et on trouve sur l’île une architecture historique à la fois diversifiée et très souvent dépaysante. Bien sûr, je n’ai pas la prétention de dresser un bilan exhaustif de cette architecture, sans compter que je n’ai parfois pas su faire en sorte de la photographier de manière à la rendre esthétique. Mais il y a quand même quelques endroits qui m’ont marqué et que j’aimerais partager avec vous aujourd’hui. Je passerai aussi un peu sous silence la culture aborigène, bien que ces derniers soient les premiers habitants de l’île. Certaines tribus construisaient des bâtiments en dur qui pouvaient être relativement imposants. Cela dit, je n’en ai vu qu’en maquette et je ne suis pas sûr qu’il subsiste encore à Taïwan de telles constructions qui soient véritablement d’époque.

Une peinture mural évoquant la culture aborigène à Wulaï (Photo Joris Bertrand)

Une peinture murale évoquant la culture aborigène à Wulaï (Photo Joris Bertrand)

La demeure et le jardin de la famille Lin (ou Lin family mansion and garden ou 林本源園邸) à Taipei

Une porte de la maison de la famille Lin à Taipei (Photo Joris Bertrand)

Une porte aux surfaces laquées et patinées de la maison de la famille Lin à Taipei (Photo Joris Bertrand)

Cette construction, d’architecture traditionnelle chinoise est semble t’il la demeure bourgeoise la mieux conservée de Taïwan et sa construction remonte aux années 1850. Elle consiste en plusieurs bâtiments reliés entre eux par un dédale de jardins verdoyants et relativement calmes. J’aimais bien cet endroit car il était situé à deux pas de chez moi et constituait un petit havre de paix enserré d’immeubles et de ruelles étroites en plein milieu d’un quartier populaire et très animé du Nouveau Taipei. C’est une perle rare de la capitale taïwanaise car en dépit de sa beauté, ce lieu semble encore être un peu à l’écart des circuits touristiques et je n’y ai que très rarement croisé des hordes de touristes indisciplinés dont je tairais la nationalité… En fait les lieux ressemblent plutôt à une sorte de jardin public à l’ambiance zen dans lequel les personnes âgées du quartier (et les photographes) viennent se ressourcer.

Les barreaux émaillés de certaines fenêtres évoquent la forme de bambous (Photo Joris Bertrand)

Les barreaux émaillés de certaines fenêtres évoquent la forme de bambous (Photo Joris Bertrand)

A l’intérieur, certains plafonds sont richement illustrés de fresques mises en  lumière par des lanternes (Photo Joris Bertrand)

A l’intérieur, certains plafonds sont richement illustrés de fresques mises en lumière par des lanternes (Photo Joris Bertrand)

En se rendant vers les jardins… (Photo Joris Bertrand)

En se rendant vers les jardins… (Photo Joris Bertrand)

A l’abris des regards (Photo Joris Bertrand)

A l’abris des regards (Photo Joris Bertrand)

Une des cours de la demeure (Photo Joris Bertrand)

Une des cours de la demeure (Photo Joris Bertrand)

Un banian à l’allure tortueuse, trône dans le jardin (Photo Joris Bertrand)

Un banian à l’allure tortueuse trône dans le jardin (Photo Joris Bertrand)

Au niveau de certaines cours intérieures, on trouve même des bassin aux carpes (Photo Joris Bertrand)

Au niveau de certaines cours intérieures, on trouve même des bassins aux carpes (Photo Joris Bertrand)

Vous l’aurez compris, j’aimais bien cet endroit (peut-être la brique rouge qui me rappelle Toulouse?!) et j’ai déjà eu quelques difficultés à ne vous montrer qu’une dizaine de photos à son sujet. Mais si je veux faire un tour complet de Taïwan, il va falloir que j’accélère un petit peu…

Brique rouge et lanternes (Photo Joris Bertrand)

Brique rouge et lanternes (Photo Joris Bertrand)

Autres édifices historiques remarquables de Taipei: les temples de Longshan (龍山寺) et de Confucius (臺北孔子廟)

La tradition encerclée par la modernité, au temple de Longshan (Photo Joris Bertrand)

La tradition encerclée par la modernité, au temple de Longshan (Photo Joris Bertrand)

Taïwan compte également pléthore de temples dont la taille va du lieu de culte le plus basique occupant quelques mètres carrés jusqu’aux constructions tentaculaires qui peuvent parfois être grande comme un pâté de maison tout entier. Là encore, la déception est parfois de mise car beaucoup de temples sont en fait de construction relativement récente et en dépit de leurs riches ornements, ont un petit côté carton-pâte qui évoque plus une visite à Dysney land que celle d’un lieu sacré. Mais il existe également quelques temples de facture plus ancienne dont l’authenticité et la diversité de styles valent à coup sûr le détour. Parmi eux, j’aime bien le temple de Longshan et son ambiance sincère au beau milieu du quartier populaire de Wuanhua. De manière intéressante, beaucoup de temples à Taïwan voient cohabiter en leur sein, des symboles appartenant à différentes religions. Par exemple, le temple de Longshan a, à première vue, l’apparence d’un temple bouddhiste, mais on y vénère aussi des divinités plus issues du folklore chinois. Dans un style tout à fait différent, on trouve également le temple de Confucius, quelques stations de métro plus loin. Son style est beaucoup plus sobre, aéré et épuré que celui de Longshan.

Le temple de Longshan colle bien à l’image que l’on se fait de la Chine éternelle (Photo Joris Bertrand)

Le temple de Longshan colle bien à l’image que l’on se fait de la Chine éternelle (Photo Joris Bertrand)

Une porte au temple de Confucius, est une représentation moderne du gardien spirituel du lieu (Photo Joris Bertrand)

Une porte au temple de Confucius, est une représentation moderne du gardien spirituel du lieu (Photo Joris Bertrand)

Une décoration relativement sobre mais haute en couleur au temple de Confucius (Photo Joris Bertrand)

Une décoration relativement sobre mais haute en couleurs au temple de Confucius (Photo Joris Bertrand)

Architecture européenne (à Tamsui) et japonaise (à Sanxia)

Architecture à l’européenne à Tamsui (Photo Joris Bertrand)

Architecture à l’européenne à Tamsui (Photo Joris Bertrand)

Pour poursuivre ce petit tour d’horizon non exhaustif de l’architecture historique à Taïwan, j’ai choisi les styles européens à Tamsui et japonais à Sanxia. J’ai déjà évoqué Tamsui lors d’une récente image racontée. Ce district du Nord-Ouest de l’agglomération de Taipei a tour à tour été occupé par les espagnols, les hollandais puis les anglais qui ont laissé des traces de leur passage au niveau de certains bâtiments aux briques rouges et au style européen comportant des accents coloniaux. A Sanxia, une vieille rue du nom de Minquan Old Street (民權老街) évoque la période à laquelle le Japon a occupé Taïwan. Mais il ne faut pas s’attendre à y trouver une architecture traditionnelle typique. A la place, les japonais ont en fait employé une architecture coloniale qui apparaît comme très inspirée de l’architecture européenne.

La Minquan Old Street à Sanxia, juste après l’orage (Photo Joris Bertrand)

La Minquan Old Street à Sanxia, juste après l’orage (Photo Joris Bertrand)

Tainan: la capitale historique…

Enfin, je terminerai par la capitale historique de Taïwan, Tainan, qui présente l’avantage de rassembler un condensé de tous les styles qu’il me semble avoir évoqué ci-dessus, le tout dans une ambiance plus tropicale et décontractée que dans le contexte de la capitale actuelle, Taipei. Parmi ces sites, on trouve par exemple le fort Provincia (赤崁樓
). D’abord érigé par les hollandais, il a par la suite été remanié pour arborer un style plus chinois. Tainan compte également un grand nombre de lieux de cultes parmi lesquels un autre temple de Confucius, à l’esthétique sobre et élégante (孔廟
). Les architectures de styles japonais et européens sont également bien représentées.

Le temple de Confucius, à Tainan (Photo Joris Bertrand)

Le temple de Confucius, à Tainan (Photo Joris Bertrand)

Alignement de Bonzaï, au temple de Confucius de Tainan (Photo Joris Bertrand)

Alignement de Bonzaï, au temple de Confucius de Tainan (Photo Joris Bertrand)

Au fort Provincia (Photo Joris Bertrand)

Au fort Provincia (Photo Joris Bertrand)

Le fort Provincia de nuit (Photo Joris Bertrand)

Le fort Provincia de nuit (Photo Joris Bertrand)

Le mot de la fin

En guise de conclusion rapide, je signalerai simplement que l’accès aux sites comportant une architecture historique à Taïwan est très souvent gratuit ou presque (rarement plus de 2 € l’entrée) ce qui est relativement appréciable. En plus de cela, la tolérance est de rigueur dans tous les lieux de cultes et je dois dire que je n’ai jamais eu à sentir le regard oppressant d’une « grenouille de bénitier » locale sur le touriste, qui plus est équipé d’un gros appareil photo que j’étais. A l’image de ce que j’ai perçu de la société taïwanaise dans son ensemble, les gens vont et viennent et font leur train-train sans réellement vous prêter attention. Contrairement à ce qui se passe en occident, la religion semble avoir également une relation assez décomplexée avec l’argent. A l’entrée des temples, vous pourrez, si vous le voulez, passer par une sorte de caisse façon supermarché pour faire votre don. Mais si ce n’est pas dans vos intentions, il n’y a absolument aucun problème et même les moines cherchant à vous soutirer de l’argent à proximité des lieux de cultes ne sont jamais insistants.

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s